Menu
développement personnel

Développer son autodiscipline – Les 8 clés d’une résilience illimitée

Combien de fois avez-vous compté sur la motivation pour atteindre vos objectifs? Sans doute, à chaque nouvelle résolution prise en janvier ou tout au long de l’année. Pourtant, nous l’avons tous expérimenté, la motivation est une flamme instable, qui peut s’éteindre aussi rapidement qu’elle a brillé. Alors, mettons de côté la motivation pour nous concentrer sur un autre aspect essentiel à l’atteinte de nos objectifs : l’autodiscipline. L’autodiscipline, c’est la capacité à faire ce qui doit être fait, même lorsque nous ne sommes pas motivés, même lorsque notre énergie est basse. C’est un moteur interne qui peut nous propulser vers le succès de manière beaucoup plus fiable que la motivation. Aussi, je vous propose 8 clés pour développer votre autodiscipline.

Définir des objectifs clairs

La première étape pour développer votre autodiscipline consiste à avoir des objectifs clairs et précis. Ce ne sont pas de simples désirs ou des caprices subits, qui peuvent changer au gré des humeurs du moment ou des circonstances. Un objectif est quelque chose de stable, quelque chose pour lequel vous êtes prêt à payer le prix du renoncement.

C’est pourquoi, il est bon de réfléchir à vos véritables objectifs et de les distinguer de vos désirs éphémères. En effet, les objectifs qu’ils soient à court terme ou sur le long terme, servent de guide et aident à rester concentré sur ce que l’on souhaite accomplir.

Découpez vos objectifs en sous-objectifs

Une fois que vous avez défini un objectif clair, il peut toujours sembler intimidant et difficilement atteignable. C’est là qu’il est essentiel de découper l’objectif à atteindre en sous-objectifs plus gérables. D’une part, il va vous paraître plus réaliste et d’autre part, vous aurez un cap à suivre.

Vous saurez quoi faire et par où commencer pour accomplir l’objectif. Ce que vous permettra d’agir pour atteindre le but fixé et vous détournera de toute procrastination. Le fait d’aller vers ses objectifs, va renforcer l’estime de soi et la confiance en vous. Car chaque sous-objectif atteint, est une victoire qui vous rapproche de votre objectif final et renforce votre autodiscipline.

Faire des petits pas vers son objectif pour développer son autodiscipline

Ne sous-estimez jamais la puissance des petits pas. Ce n’est pas la taille du pas qui compte, mais le fait de le faire régulièrement. Bien évidemment, au début, vous allez devoir vous mettre un petit coup de pied au derrière, vous secouer un peu. Puis avec le temps, ces petits pas se transforment en habitude, et c’est ainsi que l’autodiscipline se développe.

Les habitudes sont des actions répétitives qui deviennent automatisées avec le temps. En développant de bonnes habitudes en lien avec vos objectifs, vous mettez en place un système qui vous permettra d’avancer régulièrement vers vos buts.

Lire aussi cet article : Les fausses croyances sur le regard des autres

Passez à l’action rapidement

N’attendez pas pour commencer à travailler sur vos objectifs. Plus vous attendez, plus il est facile de se laisser distraire ou de perdre sa motivation. Adoptez la règle des trois secondes! Lorsque vous avez décidé de faire quelque chose, faites-le dans les trois secondes.

En effet, c’est une règle très utilisée en séduction qui permet de passer à l’action immédiatement. Car passé ce délai, le cerveau se met en mode réflexion et vous n’allez oser ni aborder une femme ni être à l’aise pour séduire un homme. Ici, l’adoption de cette règle facilite la mise en route sans perte de temps.

Passer à l’action rapidement est une nouvelle habitude à prendre. A force de répétition, cette routine quotidienne vous permettra d’avancer vers vos objectifs de manière régulière et constante.

Éliminez les distractions

Lorsque vous travaillez sur un sous-objectif, assurez-vous d’éliminer toutes les distractions possibles. Éteignez votre téléphone, fermez vos onglets de navigation non essentiels. Puis, concentrez-vous sur la tâche à accomplir. Si vous consultez, sans cesse, vos notifications cette mauvaise habitude vous empêche de vous focaliser sur l’objectif ou le palier que vous voulez atteindre.

Or, il est important de ne pas se laisser distraire par des choses qui ne contribuent pas à la réalisation de vos objectifs. C’est pourquoi, il peut être utile de créer un environnement propice à la concentration. Éliminez les distractions pour retrouver un cadre favorable à cette concentration.

Récompensez-vous pour développer son autodiscipline

Chaque fois que vous atteignez un sous-objectif, récompensez-vous. Soyez bienveillant envers vous-même. Le fait de parvenir à l’objectif ou au palier intermédiaire est une réussite qui mérite d’être récompensée. Tout d’abord par des paroles positives. Se féliciter lors de cet avancement permet de regagner confiance en soi.

En effet, ces mots positifs éloignent votre tendance à vous dévaloriser et à douter de vos capacités. C’est pourquoi, il est important de reconnaître ses réussites et de se récompenser pour les efforts accomplis. Se donner des compliments et se rappeler ses réussites passées aide également, à vaincre la peur de l’échec.

D’autre part, il est tout aussi important de s’accorder une gratification instantanée. Un petit plaisir immédiat en récompense des efforts à long terme. Cela peut être quelque chose de simple comme une tasse de café ou un moment de détente. Le fait de vous récompenser renforce le circuit de la récompense dans votre cerveau. Ce qui vous aide à développer une habitude d’autodiscipline.

Lire aussi cet article : Comment avoir de l’autodiscipline?

Ne laissez pas les autres vous détourner

Il est vrai qu’il peut être tentant d’écouter les autres qui vous incitent à chercher une gratification immédiate. Cependant, pour développer votre autodiscipline, vous devez vous concentrer sur votre objectif à long terme sans vous laisser distraire par les plaisirs éphémères.

Je ne vous dis pas de vous cloîtrer comme dans un monastère ou de ne plus accepter de sorties. Mais pour réaliser les objectifs fixés, vous allez devoir renoncer à ces distractions. Sans ces renoncements, c’est la procrastination qui vous guette. Donc, revoir ses objectifs sera indispensable.

Pour éviter ces mauvaises influences, récompensez-vous avec des gratifications qu’on peut qualifier d’immédiates lorsque vous avez atteint un palier ou une étape dans votre processus. Vous serez moins enclin à vous laisser tenter.

Évaluez-vous objectivement

Enfin, assurez-vous d’évaluer régulièrement votre progrès de manière objective. Est-ce que vous vous rapprochez de votre objectif? Est-ce que votre objectif est toujours pertinent pour vous? Ou bien le prix du renoncement est-il plus important que l’épanouissement personnel acquis?

En vous évaluant objectivement, vous pouvez ajuster votre parcours si nécessaire et rester sur la voie de l’autodiscipline.

Lire aussi cet article : 10 habitudes qui montrent une faible estime de soi-même

Développer son autodiscipline est une démarche consciente qui demande du temps et des efforts. Cependant, avec ces 8 clés, vous avez tout ce qu’il vous faut pour commencer à forger votre volonté et à faire de vos objectifs, une réalité.

Effectivement, en appliquant ces leviers, vous serez en mesure de développer votre autodiscipline et d’atteindre tous les objectifs fixés dans votre vie personnelle et professionnelle. Rappelez-vous que l’auto-discipline est un processus continu. Les objectifs peuvent évoluer et de nouveaux objectifs peuvent être fixés une fois que vous avez atteint les précédents. Restez, donc, flexible et ouvert au changement, sans perdre de vue l’objectif final.

Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement ou d’un soutien pour développer votre autodiscipline, n’hésitez pas à prendre une séance de coaching. Ou à retrouver mes conseils sur ma chaine YouTube.

A bientôt,

Votre expert en développement personnel, James D.

Aucun commentaire

    Ecrire votre commentaire