Menu
développement personnel

Les raisons de la procrastination – Pourquoi je procrastine?

La procrastination est un problème courant auquel de nombreuses personnes sont confrontées. Elle se caractérise par le fait de remettre au lendemain, de reporter ou de repousser certaines tâches ou responsabilités. Par conséquent, ce phénomène va forcément, affecter notre capacité à atteindre nos objectifs et à nous épanouir. Aussi, comprendre pourquoi nous procrastinons est essentiel pour trouver des solutions efficaces. Examinons les différentes raisons qui peuvent expliquer pourquoi nous avons tendance à remettre les choses à plus tard. Et donc quelles sont les raisons de la procrastination et pourquoi je procrastine?

Pourquoi je procrastine?

Il est vrai que beaucoup de personnes sont en proie à cette habitude de repousser l’exécution des choses au dernier moment. Pourtant, c’est un signal qui vous fait remarquer que vous devez faire des choses et que justement, vous ne les faites pas. C’est votre petite voix intérieure qui vous indique que vous allez vers une pente glissante au lieu du cap fixé ou des objectifs à atteindre.

Aussi, avoir le sentiment de procrastiner est déjà une bonne chose. Cela va vous permettre de réfléchir pour déterminer les causes de votre procrastination. Puis, suite à ce constat, vous pourrez trouver des solutions à ce phénomène fréquent qui nous détourne des bonnes résolutions.

Néanmoins, comme nombreuses sont les raisons qui peuvent expliquer ce comportement, je vous donne quelques pistes pour établir votre diagnostic. Car, la réponse à la question ”pourquoi je procrastine?” réside dans une combinaison de facteurs psychologiques et comportementaux. Voici ce qui peut causer la procrastination!

Lire aussi cet article : Comment renforcer et retrouver l’estime de soi?

Les raisons de la procrastination

Des objectifs mal définis

L’une des principales raisons de la procrastination est souvent liée à des objectifs mal définis ou à une confusion entre désirs et véritables objectifs. Lorsque nos objectifs ne sont pas clairs, il devient difficile de trouver la motivation nécessaire pour agir.

Il est important de se demander si nos objectifs sont réellement importants pour nous, car si c’était le cas, nous serions davantage enclins à passer à l’action.

La peur de l’échec

La peur de l’échec peut être un puissant moteur de procrastination. Lorsque nous avons peur de ne pas réussir ou d’être critiqués, nous préférons souvent repousser les actions nécessaires pour atteindre nos objectifs. Cette angoisse de l’échec peut nous paralyser et nous pousser à reporter les choses au dernier moment, dans l’espoir que le temps fera disparaître nos craintes.

Cependant, cette attitude procrastinatrice ne fait qu’aggraver notre angoisse et renforcer notre culpabilité. Aussi, il est important de comprendre que fixer un objectif ne se résume pas uniquement à l’atteindre, mais également à se fixer une direction claire dans notre vie.

Problèmes d’organisation

Un manque d’organisation peut également contribuer à la procrastination. Lorsque nous sommes confrontés à un objectif complexe ou à une tâche qui ne nous plaît pas, il est facile de se sentir submergé et de ne pas savoir par où commencer.

Cette absence d’organisation et de planification, nous contraint à repousser certaines tâches au lendemain. On espère qu’elles se résoudront miraculeusement ou que nous parviendrons à les réaliser plus tard. Cependant, cette habitude de remettre au lendemain peut devenir un cercle vicieux.

En effet, nous accumulons les tâches à accomplir ainsi que la pression qui en découle Dans de tels cas, il est essentiel de découper nos objectifs en sous-objectifs et en petites tâches réalisables. La réalisation de ces petits pas donne plus rapidement, de la satisfaction. Ce qui stimulera votre envie de poursuivre .Cela permettra de se concentrer sur une étape à la fois et de progresser de manière plus efficace.

L’établissement d’un planning et la création d’une liste de tâches peuvent être utiles. Cela va aider à prioriser les tâches pour devenir plus productif.

La pensée magique – Une des raisons de la procrastination

Cette pensée magique, comportement plutôt féminin, consiste à croire que les choses se réaliseront d’elles-mêmes sans effort de notre part. Cependant, cette illusion peut nous conduire à la procrastination et à des résultats insatisfaisants.

Il est important de comprendre que la réalisation de nos objectifs nécessite un engagement actif et des actions concrètes. Ignorer cette réalité ne fera qu’entraver notre progression. En effet, croire que quelque chose de très positif va nous arriver sans rien faire, c’est comme croire encore au Père Noël.

Absence de leviers mentaux

La motivation initiale peut s’essouffler au fil du temps, ce qui peut conduire à la procrastination. Au début d’un projet, on dépense une énergie phénoménale car on est poussé par l’envie de réussir. Puis, comme on ne récolte pas le fruit de nos efforts immédiatement, on a tendance à se laisser aller.

Pour maintenir notre motivation, il est essentiel de développer une discipline et une force mentale solides. Les objectifs ambitieux exigent souvent des efforts continus et des sacrifices. Comprenez que compter uniquement sur la motivation ne suffit pas, il faut également cultiver la discipline nécessaire pour persévérer.

Effectivement, le manque de discipline et de motivation contribue à cette habitude de tout remettre à demain. Se trouver confronté à des tâches ardues ou déplaisantes peut faire perdre confiance en soi et nous contraindre à baisser les bras.

En vérité, quand on manque de motivation, on a du mal à se mettre au travail, même si on sait que cela est nécessaire. Ce manque d’énergie et de volonté nous conduit alors à remettre constamment à plus tard.

Justifier les échecs

La procrastination peut également servir de prétexte pour justifier nos échecs potentiels. On préfère ne rien faire. D’ailleurs, comme on ne sait jamais si on va atteindre l’objectif fixé, à quoi bon faire des sacrifices! En reportant nos actions, nous avons une excuse toute faite si nous échouons.

Cependant, cela ne fait que diminuer notre estime de soi et entraver notre progression. Or, les personnes qui ont une faible estime d’elles-mêmes ont tendance à se dévaloriser et à douter de leurs capacités. Elles ont peur du regard des autres et ont du mal à dire non ou à oser prendre des risques.

Cette faible estime de soi peut les conduire à repousser les tâches, par peur de l’échec et d’être jugées négativement. Par conséquent, il est essentiel de reconnaître que fixer des objectifs comporte une part d’incertitude. De ce fait, il faut admettre que l’échec fait partie intégrante du processus d’apprentissage et qu’il est nécessaire pour progresser.

Lire aussi cet article : Pourquoi se fixer des objectifs?

D’autres raisons de la procrastination

Excès de confiance

Un excès de confiance peut également contribuer à la procrastination. Lorsque nous sommes convaincus que nous pourrons accomplir une tâche rapidement et facilement, nous avons tendance à la repousser, pensant pouvoir la réaliser à la dernière minute.

Pour ma part, quand j’étais étudiant, je commençais à réviser ou à préparer un oral au dernier moment. J’ai souvent eu de la chance mais j’aurais pu, au lieu de me contenter de mes résultats honorables, en obtenir de bien meilleurs. Lorsqu’on a un peu de chance, un brin de talent et qu’on se dit : ”on est large”, il est tentant de procrastiner.

Cependant, au bout d’un moment, l’excès de confiance nous jouera des tours. Effectivement, cette confiance excessive peut nous faire sous-estimer le temps et les efforts réels nécessaires pour accomplir la tâche. Il est, donc, important d’être réaliste quant à nos capacités et de ne pas sous-estimer les défis qui peuvent se présenter.

Manque d’intérêt ou d’importance – Une des raisons de la procrastination

Lorsque nous ne sommes pas réellement intéressés par une tâche ou que nous ne voyons pas son importance, il est facile de la repousser. Le manque de motivation intrinsèque peut être une cause majeure de procrastination.

Dans de tels cas, il peut être utile de trouver des moyens de rendre la tâche plus intéressante ou de comprendre son lien avec nos objectifs à long terme. Trouver un sens ou une valeur dans ce que nous faisons peut nous aider à surmonter la procrastination.

Distractions et mauvaise gestion du temps

Un autre facteur important dans la procrastination est la gestion du temps. Les procrastinateurs sont souvent confrontés à des difficultés pour gérer leur temps de manière efficace. Ils ont tendance à repousser les tâches importantes jusqu’à la dernière minute. Ce qui crée une angoisse et une pression supplémentaires. Ils se retrouvent alors obligés de reporter au lendemain, puis à la dernière minute, ce qui crée un cercle vicieux de procrastination.

De plus, les distractions peuvent jouer un rôle majeur dans la procrastination. Les procrastinateurs ont souvent du mal à se concentrer sur une tâche pendant une période prolongée. Ils sont facilement distraits par d’autres activités, comme les réseaux sociaux, la télévision ou les jeux vidéo. Ces distractions offrent une gratification instantanée, ce qui rend la tâche ennuyeuse, encore plus difficile à accomplir.

Pourtant, ces distractions sont des obstacles majeurs à la productivité et à la lutte contre la procrastination. Si nous ne parvenons pas à gérer efficacement notre temps et à nous débarrasser des distractions, nous risquons de passer à côté de nos objectifs. C’est pourquoi, il est essentiel de créer un environnement propice au travail. Nous devons définir des périodes dédiées à la concentration et éliminer les distractions potentielles.

Peur de la sortie de sa zone de confort

Sortir de sa zone de confort peut être effrayant et inconfortable, ce qui peut conduire à la procrastination. Lorsque nous sommes confrontés à des tâches nouvelles ou difficiles, il est naturel de ressentir de l’appréhension.

Cependant, c’est souvent en sortant de notre zone de confort que nous pouvons vraiment grandir et atteindre nos objectifs. Il est important de reconnaître que l’inconfort initial est normal et de se rappeler les avantages potentiels de relever les défis qui se présentent à nous.

Lire aussi cet article : Comment développer son estime de soi?

Identifier les raisons pour sortir de la procrastination

La procrastination est un problème complexe qui provient de la combinaison de facteurs tels que l’absence de clarté dans nos objectifs, la peur de l’échec, le manque d’organisation etc…

Pour surmonter la procrastination, il est important d’en comprendre les causes afin de pouvoir mettre en place des stratégies et de changer nos habitudes. En effet, en identifiant nos propres tendances à la procrastination et en adoptant des stratégies efficaces, nous pouvons progresser vers la réalisation de nos objectifs de manière plus cohérente et satisfaisante.

Sachez qu’ il est possible de vaincre la procrastination et d’atteindre ses objectifs avec succès à condition de prendre des mesures concrètes et d’adopter une attitude positive. Certes, la procrastination peut être une habitude difficile à briser mais ce travail de développement personnel est nécessaire pour retrouver un bien-être épanouissant.

Si vous avez besoin d’aide pour effectuer cette démarche, n’hésitez pas à prendre une séance de coaching. Ou à retrouver mes conseils sur ma chaine YouTube.

A bientôt,

Votre expert en développement personnel, James D.

Aucun commentaire

    Ecrire votre commentaire