Menu
développement personnel

Comment gérer la critique? 5 clés efficaces!

La critique est souvent dure à accepter car elle touche à notre ego et à l’image que nous souhaitons renvoyer aux autres. Ainsi, notre besoin d’amour nous rend sensibles et vulnérables à la critique! De ce fait, les critiques positives et négatives, en toutes circonstances, nous touchent. Cependant, la critique négative, notamment celle pour nuire comme les insultes, les moqueries peuvent faire mal. Alors, comment faire face aux critiques, à ces remarques négatives? Comment gérer la critique sans énervement pour passer outre et aller de l’avant?

Dans la vie, nous souhaitons tous être aimés. Preuve en est, nous préférons les louanges et les compliments aux remarques négatives qui vont blesser et nous déstabiliser. Ainsi, ce besoin d’amour peut devenir un frein à la réalisation de nos vraies envies par crainte des critiques non constructives . Aussi, comme nous souhaitons plaire au plus grand nombre et en particulier à l’être aimé, on n’hésite pas, même dans les relations amoureuses, à se renier soi-même. Bref à ne plus être soi. On parle alors de sur adaptation!

Voici 5 clés pour gérer efficacement la critique

Comprendre que la critique est normale car on ne peut pas plaire à tout le monde

Sachez d’avance que peu importe ce que vous ferez, vous serez critiqué! Comprendre cela à l’avance est un avantage au moment où la critique surviendra, car je vous l’annonce, elle viendra. On peut facilement supporter la critique constructive et même négative, dépourvue d’agressivité et de méchanceté. Par contre, les remarques désobligeantes créent des émotions négatives qui provoquent mal-être et déprime.

De plus, de nos jours, les caisses de résonance sont monnaies courantes avec les réseaux sociaux. C’est un moyen avantageux pour exprimer ses convictions ou ses talents, mais malheureusement, beaucoup s’en servent de déversoir pour cracher leur haine.

Or, il nous reste la possibilité de zapper quand une vidéo ou un article ne nous plaît pas. Il n’y a pas d’utilité de le crier à la face du monde virtuel des réseaux sociaux, ni s’énerver de manière agressive en cas de désaccord. Et puis, il existe une diversité de goûts et de couleurs. Donc, ne cherchez pas, pour gérer les critiques, l’amour à tout prix. Ce besoin d’amour absolu provient certainement d’une faille de l’enfance chez vous.

C’est vous qui décidez de l’importance ou non de la critique

Comment gérer la critique? Le regard que nous portons sur les choses, c’est nous qui le faisons disaient les Stoïciens. En effet, c’est vous qui donnez de l’importance à la critique ou non. Prenons un exemple. Si je vous dis : ”Vous êtes idiot!” Demandez-vous qui suis-je pour faire cette remarque méchante. Quelle importance, j’ai pour vous au point que cette remarque négative vous touche tant?

C’est pourquoi, n’accordez de l’importance à la critique que sous 3 conditions :
– Elle est constructive dans un but de vous faire progresser
– La personne est-elle compétente pour vous critiquer ?
– La personne est dans une démarche bienveillante dans sa critique

Comment répondre aux critiques? Quand on commence à répondre aux critiques et se justifier face à une critique, c’est donner de l’importance à la personne qui émet une critique. Surtout quand le but de l’émetteur est de vous rabaisser. Ne dit-on pas que le silence est le plus grand des mépris. Ou bien, comme dirait l’adage populaire “laissez pisser les grincheux professionnels de la critique”.

Toutefois, il faut comprendre que la personne voit et interprète ce qu’elle a envie de voir, avec son système de croyance. Ainsi, ce n’est pas ce que vous faites ou dites qui compte mais bien son système de croyance qui va interpréter vos actions.

Lire aussi cet article : Comment contrer ses pensées négatives ?

Gérer la critique : posez-vous cette question : ce point est-il sensible ?

La confiance en soi, c’est avoir une connaissance fine de ses qualités et défauts. Ainsi, la critique touche souvent un point sensible que nous n’avons pu ni vaincre ni relativiser. Comment réagir face aux critiques? Pour reprendre l’exemple de l’idiot. Cela va vous toucher si vous pensez au fond de vous que vous l’êtes! Dans le cas contraire, cette affirmation va même vous faire rire car elle ne touchera pas l’estime de soi.

Bien entendu, si depuis l’enfance, votre famille met en avant un de vos défauts, ce sera difficile, confronté à une situation identique, de supporter les critiques. Et, bien sûr, de désamorcer la réaction aux critiques pour calmer votre angoisse.

Néanmoins, cette critique peut être un moyen d’avancer sur vos failles et comprendre de cette manière pourquoi ces propos répétés vous touchent autant! Souffrez-vous, par exemple, d’un complexe d’infériorité? Si oui d’où vient-il? Et surtout pourquoi cela est-il devenu une croyance limitante qui vous fait perdre la confiance en vous?

Pour gérer la critique et retrouver l’apaisement, cherchez plutôt à voir comment soigner cette croyance limitante. Parfois, la critique peut vous permettre de devenir plus fort, de guérir ses faiblesses. En effet, elle permet de s’améliorer. Si on souffre de timidité, oser prendre la parole sans gêne ni panique permet de s’épanouir. La jalousie gâchait votre relation amoureuse. Suite à ce reproche, vous suivez une thérapie pour avoir une vie de couple plus sereine.

La critique peut être un carburant pour avancer

Comment réagir face aux reproches ou aux commentaires négatifs? Deux façons de réagir s’offrent à vous pour faire face à la critique.

La première chose que vous faites c’est : s’écrouler et abandonner. C’est le cas lorsque vous devez encaisser les critiques malveillantes notamment d’un manipulateur ou d’un pervers. Ce dernier dans la relation de couple par son emprise augmente le manque de confiance en vous. Il parvient même à vous culpabiliser.

La deuxième manière de recevoir une critique, c’est d’accepter les critiques et s’en servir pour avancer. On me critique. Eh bien, je vais prouver que je vais y arriver. Servez-vous en de carburant, de tremplin! Un copain ou une copine vous reproche de ne pas savoir dire non, vous allez lui montrer que vous savez vous affirmer. Lors d’une rupture amoureuse, on vous dit égoïste et menteur, ne restez pas sans rien faire. Écoutez cette remarque négative, devenez sincère et bienveillant.

Même si ce n’est pas évident pour gérer la critique, faites le tri dans vos relations de nuisibles professionnels de la critique. Vous savez, ceux qui ne savent briller qu’en écrasant ou critiquant les autres. Vous n’êtes pas là pour soigner leur problème narcissique mais pour avancer dans votre vie et vos objectifs. La vie passe tellement vite, alors ne vous souciez pas des nuisibles. Ils, notamment le pervers narcissique, trouveront bien une autre proie pour se mettre en valeur. Car une personne qui critique en permanence, demandez-vous ce qu’elle fait dans sa vie, hormis critiquer.

L’état d’esprit pour gérer la critique

Je vous conseillerai de prendre du recul par rapport à la critique. À chaud parfois, notre réponse ne sera pas adaptée car nous sommes trop impliqués et sujets à notre environnement : fatigue, réceptivité à la critique… Prenez 24h pour savoir quel comportement adapter face à celle-ci.

Prendre les critiques au pied de la lettre, rend insupportable la moindre remarque. Ce qui va nuire à votre épanouissement et à vos interactions sociales. En somme, vous empêcher d’être heureux. C’est pourquoi, il ne faut pas rester sur la défensive, prêt à mordre mais être indifférent aux critiques. Vous devez vous détacher de l’emprise du regard des autres. Restez calme, confiant et détaché afin d’éviter ces pulsions néfastes. Il convient dans une situation difficile, de garder son came et la maîtrise de soi. Face aux avis négatifs, il faut se protéger en adoptant la pensée positive!

Savoir comment réagir face aux critiques négatives permet d’affronter les critiques sans réaction émotionnelle excessive. Ou du moins de contrer cette provocation sans contrariété ni malaise. En sachant que vous serez critiqué quoiqu’il arrive, il vaut mieux l’être en étant soi que plutôt en étant quelqu’un d’autre.

Si vous ne parvenez pas à apaiser vos ressentiments face à des jugements malveillants, n’hésitez pas à prendre une séance de coaching. OU à retrouver mes conseils sur ma chaine YouTube.

A bientôt,

Votre expert en développement personnel, James D.

Aucun commentaire

    Ecrire votre commentaire