Menu
vie de couple

Crise de la quarantaine : les différences hommes-femmes

Ayant franchi le cap de la quarantaine, il y a peu de temps, j’ai trouvé intéressant de faire le point sur cette crise de milieu de vie, en connaître les causes, ses manifestations. Voyons comment les hommes et les femmes peuvent passer le cap des quarante ans et surmonter cette crise? Quelles sont les différences hommes-femmes pour la crise de la quarantaine?

Crise de la quarantaine – c’est quoi?

Cette crise que nous vivons une fois atteint la quarantaine n’arrive pas exactement le jour de nos 40 ans. Personne ne se réveille, ce jour-là, en faisant sa crise de la quarantaine. Pour certaines personnes, elle interviendra un peu avant, tandis que pour d’autres cela sera un peu plus tard. Ce qui est certain, c’est qu’on est tous confrontés à cette crise, certes, différente de la crise d’adolescence, avec une durée et des effets variables.

De nos jours, nous devons admettre qu’il nous faut traverser cette crise de la quarantaine même si certains sont dans le déni. C’est effectivement un passage non obligatoire mais c’est le moment où même inconsciemment, on va faire un bilan de sa vie. D’ailleurs souvent, on l’appelle soit crise la quarantaine soit crise du milieu de vie.

En effet, on prend conscience qu’on est plus près de la fin que du début même si la jeunesse est encore assez proche. C’est pourquoi, ce passage s’accompagne d’une certaine anxiété. Ce malaise peut aller d’une petite déprime passagère à un bouleversement de vie très important. De plus, ce processus peut être accéléré par les circonstances particulières : le rejet du conjoint, la séparation, le divorce, le licenciement…

Lire aussi cet article : Comment faire renaître le désir dans le couple ?

Quels sont les symptômes de la crise de la quarantaine les différences hommes-femmes?

Généralement, les symptômes de ce bilan de milieu de vie sont le sentiment d’impuissance face au temps qui passe et le désir de retrouver un seconde jeunesse. Ces sentiments peuvent engendrer un mal-être, apporter un questionnement et une introspection personnelle.

Ainsi, cela peut entraîner une remise en question de sa vie par rapport à nos rêves d’enfants, de ce que nous avons réalisé ou non, et les regrets qui s’ensuivent. En outre, confrontés à la réalité, la routine du quotidien devient oppressante : on a une perte de sens, une envie de changement que ce soit dans sa vie privée mais aussi dans sa vie professionnelle.

Par conséquent, pour le second chapitre de sa vie, on veut se tourner vers l’essentiel, c’est à dire sur soi. On aspire à une recherche de sens car sa vie actuelle ne correspond pas, ou plus, à cette aspiration. Aussi, on éprouve un sentiment de colère contre soi mais aussi contre son conjoint que l’on rend responsable de la routine de la vie commune qui est devenue très oppressante. Et donc, on part à la quête d’un sens à donner à sa vie!

Ce sentiment de vide et d’angoisses entraîne de l’irritabilité. Parfois, on devient irascible, changeant avec nos proches et la vie de couple est mise à rude épreuve. Cette crise de la quarantaine se matérialise donc, très souvent, par une volonté d’une nouvelle vie. C’est maintenant ou jamais qu’il faut changer de vie.

Lire aussi cet article : Quand arrêter la relation avec un homme indécis ?

Crise de la quarantaine – Les différences hommes/femmes

Cette crise touche aussi bien les hommes et les femmes! Cependant, on peut noter toutefois une différence entre eux. Voyons les différences hommes-femmes pour la crise de la quarantaine.

Comment elle se manifeste chez la femme?

La peur de vieillir chez la femme

Ainsi, la crise de la quarantaine, est une période charnière qui fait peur. C’est le moment des premières rides, présages d’un vieillissement mais c’est surtout l’annonce de l’approche de la ménopause. D’ailleurs, parfois c’est une course contre la montre, contre l’horloge biologique qui s’enclenche pour certaines femmes sans enfant. Mais surtout pour toutes, les désagréments hormonaux suivis des troubles de séduction qui accompagnent cette pré-ménopause.

Cette épreuve renforce, chez la femme, la peur de la vieillesse, surtout dans une société où le jeunisme et le ”dégagisme” générationnel sont rois! Ainsi, avoir 40ans fait que nous basculons dans la partie moins jeune de la société. De même que parfois, on est mis à l’écart dans le travail et cet isolement dans une société qui célèbre la jeunesse entraîne une crise existentielle.

Le syndrome du nid vide

On peut parfois également perdre confiance en soi. D’autant, que c’est aussi la période où les enfants ne sont plus très loin de quitter le foyer familial ou viennent juste de le quitter. On subit donc, le syndrome du nid vide. Ainsi, après s’être consacrée à l’éducation des enfants, la femme mature doit faire face au grand vide de leur départ! Ce départ peut entrainer par conséquent son couple est en pleine crise.

La quête de sens à 40ans chez la femme

Tous ces changements hormonaux qui interfèrent sur le psychique, provoquent une perte de l’estime de soi et une baisse de libido. La femme ne peut plus rivaliser avec une femme plus jeune. C’est pourquoi, elle cherche à donner du sens à sa vie, à profiter du moment présent car on commence à entrevoir sa propre mort.

Comment elle se manifeste chez l’homme?

La peur de vieillir chez l’homme

L’homme, lors de la crise de la quarantaine, va aussi ressentir cette insatisfaction mais, il sera davantage dans l’action pour répondre à ce besoin d’épanouissement. On appelle ce cap l’andropause.

Là aussi, le temps passe, la peur de vieillir est présente puisque les signes sont visibles : on grisonne, on perçoit les modifications dues à l’âge adulte. Cependant, le désir de plaire au moment où l’homme atteint la maturité est accru à partir de 40ans.

Ainsi, face à la nostalgie de sa jeunesse, l’homme va retrouver un regain de sexualité. Il veut montrer qu’il est capable de séduire et donc d’avoir une vie sexuelle riche et épanouie. Et le démon de midi qui attise sa libido et ses pulsions, le bascule parfois dans l’infidélité.

La quête de sens à 40ans chez l’homme

Pour l’homme, la crise de quarantaine, c’est aussi, une crise professionnelle. La sensation de stagner et de ne plus être à sa place le tourmente. Il va se poser des questions et envisager une reconversion.

Ainsi, il n’est pas rare d’ailleurs que ce soit à cet âge-là que l’on décide particulièrement de créer son entreprise ou de changer de job. Ce désir de changement intervient justement pour donner un sens à sa vie professionnelle qui ne correspond plus à ses attentes et ses envies.

D’ailleurs, cette période à l’approche de la quarantaine s’accompagne d’une crise existentielle. Aussi, on relativise les choses. Comme le champ des possibles se réduit, l’homme n’hésite plus à révolutionner son existence établie sur des valeurs imposées. Il est grand temps, pour dépasser la crise de faire ses choix personnels pour se sentir mieux.

Alors, on vient de voir les différences hommes-femmes pour la crise de la quarantaine. Par conséquent, on peut dire que c’est une zone de turbulence! Très souvent d’ailleurs, apparaissent les difficultés conjugales, les divorces, un changement de boulot ou encore un consumérisme compulsif… Cette envie vient d’un désir de croquer la vie à pleines dents.

Mais cette crise de milieu de vie est surtout une source de questionnements qui entraînent des changements. Et, à y regarder de plus près, on peut considérer cette transition comme une véritable opportunité pour amener de la nouveauté dans sa vie et goûter à un bien-être émotionnel plus important.

A bientôt, n’hésitez pas à retrouver tous mes conseils sur ma chaine YouTube

Votre expert en relation amoureuse, James D.

Aucun commentaire

    Ecrire votre commentaire