Menu
vie de couple

Quels sont les signes de la crise de la quarantaine?

Ça y est! Vos quarante ans approchent ou viennent tout juste de passer. Vous voilà à l’orée de la seconde moitié de votre vie. Eh oui! C’est la deuxième tranche de votre vie qui commence. Alors, cette période engendre des conséquences plus ou moins positives pour votre vie. En effet, la crise de la quarantaine peut bouleverser aussi bien votre vie familiale, sentimentale que professionnelle. Mais alors comment identifier les signes et les symptômes de cette crise de la quarantaine qui est aussi appelée crise de milieu de vie? On va voir dans cet article 7 signes qui révèlent une crise de la quarantaine.

L’irascibilité comme signe annonciateur de la crise de la quarantaine

Alors là, bien évidemment, je ne parle pas d’un trouble de l’humeur, un matin tous les 36 du mois. Mais vous devenez, vraiment, irascible sans raison apparente. Cette irritabilité persistante et excessive s’accompagne souvent du rejet du conjoint et même du rejet de la famille…

Ainsi, tout vous agace et vous énerve. Vous êtes irritable, mal dans votre peau. Car ces poussées sévères de mal-être peuvent survenir sans savoir identifier les causes. Tout à coup, vous devenez irascible avec tout le monde. Puis, vous vous sentez incompris(se). De ce fait, une sorte de solitude morale s’empare de vous et vous jugez que personne ne peut comprendre votre mal-être.

D’ailleurs bien souvent, vous même, vous ne comprenez pas l’origine de ces troubles de l’humeur, douloureux à supporter. C’est, assurément, l’un des premiers symptômes de cette crise de la quarantaine ou crise du milieu de vie.

Lire aussi cet article : Crise de la quarantaine : les différences hommes-femmes

C’est quoi avoir 40ans? – Un sentiment de solitude parfois

Le deuxième signe de la crise de la quarantaine, c’est la lassitude! Aussi, tout vous ennuie, et surtout toutes les personnes autour de vous, vous agacent. Plus rien ne vous surprend! L’absence de projet vous guette.

Généralement à l’approche des 40 ans, on est déjà établi professionnellement. Et même pour la plupart, on est déjà établi familialement. Cependant, il existe une routine qui s’est installée dans votre vie et l’absence de changements dans l’avenir vous attriste.

En effet, l’ennui est généralisé. Car, il vous reste 20 ans à tirer dans votre carrière, votre couple ne vous épanouit plus autant qu’avant. Et, même, vos amis vous fatiguent… Bref vous avez une lassitude généralisée! De ce fait, la sévérité de ce ralentissement ou cette sensation d’absence d’avancée peut conduire à une dépression parfois sévère.

Crise de la quarantaine, c’est quoi ? – Une envie de changement généralisée

Une envie de changement

Le troisième signe que vous commencez à traverser cette crise de la quarantaine, c’est l’envie de changement! Désirs de transformation aussi bien physique que vestimentaire! Une envie d’un relooking, envie de tatouage, envie de changer de tête, de coupe de cheveux, etc… En outre, cette métamorphose physique grâce à la perte de poids s’accompagne souvent, d’un changement de style vestimentaire. Comme un retour à l’adolescence.

De ce fait, l’envie de changement s’insinue dans la vie de couple. Ainsi, à la suite de cette insatisfaction, il n’est pas rare de voir apparaître tantôt des envies de divorce ou de séparation tantôt des envies d’infidélité. En effet, la routine conjugale, la perte du sentiment amoureux et votre mal-être vous poussent parfois à un bouleversement dans votre vie conjugale.

Une envie de nouveauté

Parmi les premiers signes, on retrouve le changement professionnel. En effet, la routine métro-boulot-dodo vous insupporte. Et le sentiment que les 20 prochaines années vont être semblables ne va pas vous apaiser. Ce temps qui passa va paraître une éternité pour vous et augmenter cette impression d’épuisement, de burn-out.

C’est pourquoi, certains hommes ont l’intuition que c’est le moment de donner un sens à leur vie, à leur travail. Aussi, cette introspection va servir à dépasser ses peurs pour se reconvertir, créer une nouvelle activité.

Également, c’est une envie de changer amicalement. On commence à avoir de moins en moins envie de voir ses amis, on les trouve inintéressants. Pour faire simple, c’est l’un des symptômes de la crise de la quarantaine, dont les conséquences sont importantes. Car tout nous agace et on a envie de renverser la table pour commencer un nouveau départ.

La confrontation de sa propre vie avec ses rêves ou ses aspirations entraîne un questionnement qui va libérer nos désirs et redonner confiance en soi.

Lire aussi cet article : Le silence du partenaire dans le couple – Comment gérer?

Une frustration sexuelle et émotionnelle

En effet, le quatrième signe lorsqu’on me demande c’est quoi la crise de la quarantaine chez l’homme ou c’est quoi la crise de la quarantaine chez la femme, cela peut être une frustration sexuelle et émotionnelle. Ici, c’est surtout vrai pour les couples qui sont établis depuis un moment.

Et bien souvent dans ces couples, la sexualité a bien souvent laissé place à la parentalité. L’excitation de début de la relation amoureuse s’est transformée en des relations sexuelles plus conventionnelles et moins fréquentes qui vont aboutir au refoulement du désir.

Ainsi, il peut y avoir une envie d’assouvir ses fantasmes ou ses désirs profonds que vous pensez à tort ou à raison ne pas pouvoir satisfaire dans le cadre de la conjugalité. D’où l’apparition de ce qu’on nomme le démon de midi.

Lire aussi cet article : Comment savoir si mon homme me trompe? 9 signes évidents

Un symptôme d’une crise de la quarantaine – Un besoin de croquer la vie à pleines dents et de plaire

Eh oui, le cinquième signe que la crise des 40 ans est présente, c’est un besoin excessif de plaire et de croquer la vie à pleines dents. En effet, avoir la quarantaine marque une étape. D’ailleurs, inconsciemment on a peur de passer le cap des 40 ans. On va se poser des questions et faire un bilan de milieu de vie!

Plus précisément, on fait le constat de nos objectifs et de nos rêves qui n’ont pas été réalisés ainsi que des perspectives restantes. Et l’envie de profiter pleinement de la vie apparaît car nous sommes encore en pleine forme. Une volonté de profiter encore un peu de cette jeunesse qui s’éloigne de plus en plus.

C’est un peu un acte compulsif pour saisir, comme un ado, ce moment présent si fugace. Ainsi, on éprouve une certaine boulimie de la vie.

Le sentiment que la jeunesse est derrière nous

Le sixième signe de la crise de la quarantaine, c’est le sentiment que la jeunesse commence à s’éloigner! On commence à vieillir. On éprouve de la nostalgie et de la mélancolie car il nous faut faire le deuil de notre jeunesse.

Et pour certaines femmes, l’horloge biologie produit agitation ou tristesse. Et, bien que 40 ans soit la force de l’âge, on éprouve une certaine gêne au contact de la jeunesse. En effet, on comprend beaucoup moins la jeune génération.

D’ailleurs soit on ne comprend pas son vocabulaire ou ses expressions soit à l’inverse pour paraître toujours jeune, on s’oblige à s’accaparer les mots ou les expressions que la génération plus jeune utilise. L’objectif étant de montrer que la quarantaine ne rythme pas forcément avec vieux dans sa tête.

Mais, c’est également, pour montrer que l’on fait toujours partie de la tribu jeune génération et que l’on l’on garde intact son pouvoir de séduction.

Lire aussi cet article : Quels sont les signes d’infidélité chez une femme?

Avoir 40 ans – cela peut être un sentiment de mal-être généralisé

Enfin, le septième signe que la crise de la quarantaine vous guette, c’est le sentiment de mal-être généralisé! En effet, comment gérer la crise quand on est submergé par des remises en question perpétuelles? On est anxieux car on ne sait plus réellement où l’on va! On recherche un sens plus profond à sa vie.

Si jusqu’à, généralement, 40 ans, on a suivi des buts et des objectifs parfois imposés, tout à coup, on s’interroge sur la qualité et le sens que l’on donne à sa vie. Cette crise des 40 ans peut donc amener à des changements profonds qui peuvent avoir un gros impact sur votre carrière ou sur votre vie sentimentale.

Bien évidemment la crise de la quarantaine ne sonne pas à votre porte le jour de vos 40 ans. On peut éprouver un symptôme de ce trouble de manière plus précoce ou plus tardive. La crise de la quarantaine est une période de vulnérabilité. Car on oscille entre état dépressif et excitation euphorique.

Toutefois, afin de ne pas avoir de regrets après la crise de la quarantaine, il convient de distinguer entre caprice émotionnel et profond désir de changement avant de s’engager dans une nouvelle vie. N’hésitez pas à retrouver tous mes conseils sur ma chaine YouTube.

A bientôt,

Votre expert en relation amoureuse et développement personnel, James D.

Aucun commentaire

    Ecrire votre commentaire