Menu
vie de couple

Comment réussir sa famille recomposée?

Il est de plus en plus fréquent, suite à un divorce ou à une séparation, d’avoir plusieurs vies sentimentales. Aussi, lorsqu’on rencontre quelqu’un, il se peut que ce nouveau conjoint ou conjointe ait de son côté, des enfants d’une précédente union. De ce fait, réunir tout ce petit monde au sein d’une famille reconstituée n’est pas toujours une entreprise aisée. Pourtant, de nos jours, ce modèle familial tend à supplanter de plus en plus, le modèle familial traditionnel. Alors, comment réussir cette nouvelle union avec des enfants qui ne sont pas les vôtres? Comment réussir sa famille recomposée?

La famille recomposée – Un modèle de plus en plus fréquent

Quand vous tombez amoureux ou amoureuse d’un partenaire qui a des enfants d’une union précédente, c’est tout un package que vous adoptez en quelque sorte à travers cette relation amoureuse. En effet, aimer son nouveau compagnon ou sa nouvelle compagne implique d’accueillir dans sa vie, les enfants issus de la première union.

Donc, c’est le parent qui refait sa vie qui impose le beau-parent à ses enfants. Tout comme les enfants doivent accepter ce beau-père ou cette belle-mère. En acceptant cette recomposition familiale, vous allez devoir assumer une responsabilité pas forcément évidente pour celui ou celle n’a jamais été beau papa ou belle maman.

Pour vous aider à construire cette belle-famille différente de la famille traditionnelle, je vais vous donner cinq conseils. Bien évidemment, on peut présenter d’autres recommandations afin de réussir sa famille recomposée. Mais, ces conseils sont, déjà, suffisants pour avoir la clé d’une cohabitation harmonieuse.

Lire aussi cet article : Famille recomposée – Comment trouver sa place?

Comment réussir sa famille recomposée?

Prendre son temps pour réussir sa famille recomposée

Prendre le temps d’asseoir, d’installer tout d’abord, sa relation de couple. Puis voir comment organiser cette structure familiale que le nouveau couple va créer. Au début de la relation amoureuse, c’est l’amour passion avec votre partenaire. La passion amoureuse vous dévore tous deux. Aussi, tout est beau, tout est rose. En outre, comme la présentation des enfants s’est très bien passée, tout comme la rencontre avec la famille, désormais, vous désirez être ensemble.

Toutefois, je ne saurais trop vous recommander, avant d’emménager ensemble, au bout de trois mois de relation, de ne pas vous précipiter. Agissez avec mesure et réflexion. Cette célérité à vouloir vivre ensemble votre passion, vous amène au devant d’innombrables déconvenues. N’oubliez pas que vous embarquez dans cette aventure un ou plusieurs enfants.

Alors, si cohabiter devient un impératif, commencez par vivre ensemble un à deux soirs par semaine. Cela vous permettra de profiter de votre nouvelle histoire d’amour et vous aidera à vous adapter à la nouvelle vie de famille. Vous pourrez ainsi voir si la vie à deux avec les enfants peut être envisageable. Mais aussi, cette cohabitation vous permettra d’apprendre à gérer quelques situations conflictuelles.

Parler à ses enfants de cette union

Le deuxième conseil, pour vivre en harmonie et réussir sa famille recomposée, c’est de discuter avec tous les enfants. Vous devez en amont, parler à vos propres enfants de la nouvelle situation. Vous avez, certes, trouvé un amoureux ou une amoureuse mais cela ne remet pas en question l’amour que vous leur portez.

En effet, les enfants peuvent considérer votre nouveau partenaire comme un voleur d’amour. Mais aussi comme le responsable de la séparation définitive de ses parents. Chaque enfant doit faire le deuil de sa famille actuelle puisque ses parents sont séparés. D’où un sentiment d’insécurité. Donc, rassurez votre enfant, confirmez que l’amour parental est toujours présent.

Instaurer des règles pour réussir sa famille recomposée

Le troisième conseil, c’est d’instaurer des règles. En effet, disons qu’il est nécessaire d’établir un règlement pour gérer la logistique. Grâce à l’instauration de règles de vie commune, vous éviterez bien de disputes inutiles et apaiserez les crises qui ne manqueront pas de survenir dans
cette nouvelle cohabitation. Car chacun doit trouver sa place dans ce nouvel équilibre.

Forcément, il y aura de la rivalité, de la jalousie entre les membres de la famille recomposée. D’où l’importance d’un dialogue constructif car les différences seront vécues par les enfants comme des injustices. Cette organisation n’est pas toujours aisée à établir. Car chacun amène son système de valeur, ses pratiques particulières et sa vision éducative.

Cet accord va vous aider à déminer autant que possible les éventuels conflits qui peuvent survenir. Effectivement, les enfants ont le don de trouver très rapidement les failles. Et, soyez certain qu’ils ne manquent pas de les saisir.

Garder des moments privilégiés avec ses enfants

Le quatrième conseil, même si en théorie le principe d’égalité est important, c’est de veiller au bien-être psychologique, à l’épanouissement de son enfant. Vous devez conserver cette relation
spécifique. C’est pour cela que je vous conseille de garder des moments privilégiés en tête-à-tête avec votre enfant.

Ces instants en face à face rassureront votre enfant sur l’amour que vous lui portez. En adoptant cette pratique, vous calmerez sa crainte de l’abandon et surtout, sa jalousie. Vous ne devez pas ressentir de culpabilité car ce n’est pas rejeter l’autre ou les enfants nés du premier mariage de votre partenaire. C’est simplement, garder pour vous, des moments d’intimité et de partage avec votre enfant ou vos enfants respectifs.

Alors, comment réussir et gérer une famille recomposée? Comment trouver ce délicat équilibre entre le couple et la famille, entre chaque membre de la famille tout en conservant un lien particulier avec son enfant? Car aucun ne doit pas se sentir exclu. Tous doivent avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs. Donc, il faut tisser des liens, resserrer les relations familiales.

Créer des moments de complicité ensemble

Voici enfin, le cinquième conseil qui semble être à l’opposé du quatrième : créer de la complicité. Vous devez partager des moments de complicité avec toute votre nouvelle tribu. Votre association représente une famille, certes, recomposée mais c’est une cellule familiale avec sa propre réglementation.

Alors, pour souder cette nouvelle tribu, utilisez le jeu et le rire. Apprenez à vous découvrir autour de moments de partage. Faites des sorties, des activités communes pour vous apprivoiser et vous apprécier. De ce fait, vous allez construire des souvenirs communs qui vont faciliter la création d’un attachement entre personnes qui n’ont aucun lien familial ou de filiation.

Car, dans ce cas, on ne peut parler de fratries, de demi-frère ou de demi-sœurs. Alors, comment apprendre à s’aimer dans cette nouvelle famille? La réussite de cette famille contemporaine est un vrai défi. En effet, il faut savoir comment réussir et vivre en famille recomposée, gérer les conflits quotidiens, mais surtout agir intuitivement selon son cœur et en accord avec son conjoint.

Lire aussi cet article : Ma belle-mère me déteste – Comment faire?

La construction d’une famille recomposée

De nos jours, les familles recomposées font partie du paysage du couple moderne. Car avoir un enfant ou des enfants d’une précédente union est devenu monnaie courante. Mais, nous continuons à penser, souvent naïvement, que l’amour est déterminant pour réussir sa famille recomposée.

S’aimer et avoir des sentiments amoureux permet, il est vrai, de consolider son couple. On croit, même qu’il va résoudre tous les conflits, aplanir les difficultés de la vie de couple. Cependant, cette composante importante n’est, malheureusement, pas toujours suffisante. D’autant plus, que dans cette aventure, il y a des enfants.

En outre, il faut tenir compte que cette alliance se construit sur la décomposition de deux familles. Ainsi à partir de familles désunies, on bâtit une notion de famille au statut juridique éloigné des familles traditionnelles. Car le choix nous est donné entre remariage, concubinage, pacs. Les formes de familles ne manquent pas. Mais, voyons les erreurs les plus fréquentes qui affectent les familles recomposées.

Lire aussi cet article : Pourquoi l’amour n’est pas si simple? Enfin la réponse!

Quelles sont les erreurs à ne pas faire pour réussir sa famille recomposée?

Croire que les enfants de votre partenaire sont les vôtres

La première erreur, c’est de croire que les enfants de votre partenaire sont vos enfants. Comme vous voulez assumer votre rôle de père de famille, vous avez tendance à prendre la place du parent biologique. Assurément, le rôle de beau-père ou de marâtre est ingrat car on doit donner de l’amour et pas forcément, en avoir en retour de son beau-fils ou de sa belle-fille.

C’est encore plus vrai lorsque les beaux-enfants sont ados. Adoptez plutôt, le rôle d’un oncle attentif ou d’une tante. Car en voulant jouer au papa ou à la maman, alors que vous n’avez pas d’autorité parentale, vous allez vite vous faire rembarrer. Et, la fameuse phrase que l’on a tous entendu, tu n’es pas ma mère ou tu es pas mon père va vite résonner à vos oreilles!

Ne pas définir des règles de vie pour réussir sa famille recomposée

La deuxième erreur, c’est de ne pas définir précisément, des règles de vie en commun. Pourtant, établir une réglementation est indispensable pour s’épargner les heurts et les désaccords. Imposer une vision éducative à ses propres enfants n’est déjà pas évident, imaginez quand ce ne sont pas les vôtres!

Alors, il convient de s’entendre sur une vision éducative commune notamment du point de vue logistique. Par exemple, si vous dites à votre enfant de débarrasser la table et que cette pratique n’est pas demandée par votre partenaire à ses enfants, vous voyez la jalousie que cela peut déjà, susciter entre enfants. En outre, cela peut créer, aussi, de l’incompréhension chez votre partenaire.

Donc, il est impératif que les parents puissent avoir un avis semblable sur l’éducation des enfants. Du moins, les parents peuvent faire le point sur les devoirs comme dire bonjour, merci, ranger sa chambre, les jouets qui traînent dans le salon, etc… En bref, sans règlement intérieur discuté en amont, la stabilité familiale risque de vaciller. Par contre, l’établissement d’un code de conduite vous épargnera de nombreuses prises de tête dans cette vie familiale et vous permettra, ainsi, de réussir votre famille recomposée.

Critiquer l’autre parent

Une autre erreur vue fréquemment, c’est de critiquer l’autre parent. À tort ou à raison, le problème n’est pas là. Mais, c’est son père ou sa mère. La critique de ses parents perturbe grandement l’enfant. Aussi, ne faites pas cette erreur!

Aimeriez-vous que l’on critique l’un de vos parents? J’en doute. Rien ne vous empêche de le penser tout bas. Mais, interdiction de critiquer l’autre parent devant l’enfant. Que la critique porte sur sa personnalité ou même sa vision éducative, ce n’est pas à vous de le dire.

Avec votre compagne ou votre concubin vous devez vous accorder sur vos attentes. Ainsi quand l’enfant vit en résidence alternée, il suit les règles propres à votre famille puisque vous lui aurez précisé votre fonctionnement.

Reporter son agacement sur l’enfant de votre partenaire

Autre erreur fréquente. C’est de reporter votre agacement sur le conjoint si son enfant vous énerve. Ou inversement, de déverser sur l’enfant, vos émotions négatives suite à la dispute que vous venez d’avoir avec sa mère ou son père.

Dans ce cas, vous allez devoir absolument contrôler vos nerfs. Car vous allez vous mettre à dos les deux. Or, il convient de distinguer les différentes entités afin d’aplanir les moments de discorde et obtenir l’aide du parent biologique.

Montrer ses désaccords devant les enfants

Je termine par une autre erreur à éviter pour réussir sa famille recomposée. Celle de faire des démonstrations amoureuses excessives ou de montrer vos désaccords devant les enfants. En effet, selon l’âge des enfants, vous pouvez être, dans leur esprit, la personne qui lui vole son papa ou sa maman. Ou encore, celui ou celle qui a brisé le couple de ses parents.

À ce propos, tout désaccord sera utilisé par l’enfant comme une faille dans votre relation amoureuse. Et même, si on croit à l’innocence et à la pureté des enfants, ne vous inquiétez pas ils savent très bien reconnaître les failles. Les enfants peuvent éventuellement s’en servir par loyauté envers le parent quitté, pour provoquer des séparations.

Vous le voyez, recomposer une famille est un véritable challenge qui réclame de la préparation. Accueillir cette famille et notamment une famille nombreuse exige non seulement de l’amour mais surtout de la tolérance, une aptitude au dialogue et de la patience. Vous connaissez, maintenant, les écueils qu’il convient d’éviter.

Alors, laissez à chacun le temps de s’adapter à cette nouvelle vie, de prendre ses marques. Ainsi
vous aurez toutes les chances de réussir votre famille recomposée. N’hésitez pas à retrouver tous mes conseils sur ma chaine YouTube.

Lire aussi cet article : Quels sont les signes de la crise de la quarantaine?

A bientôt,

Votre expert en reconquête amoureuse, James D.

Aucun commentaire

    Ecrire votre commentaire